argent rapide

Comment peut-on vraiment déterminer un prêt entre particuliers ? Est-ce que c’est légal et quelles sont les procédures à entreprendre pour l’obtenir ? Aucune législation n’interdit le prêt entre les particuliers. Ceci étant dit, il existe tout de même des limites à ne pas franchir et des règles à respecter afin que tout se passe dans la bonne entente. En effet, il n’est pas rare que des conflits surgissent, en cas de non-remboursement, par exemple, même pour des prêts contractés entre des membres d’une même famille.

Crédit entre particuliers : un prêt pour tous

Tel que son nom l’évoque, un crédit entre particuliers est un contrat de prêt effectué par un particulier avec un autre particulier. Il ne s’agit donc pas d’un emprunt par le biais d’une banque ou d’un quelconque organisme de prêt. On peut distinguer le prêt de gré à gré qui s’opère généralement au sein d’une même famille et le prêt fourni par plusieurs personnes pour un particulier. De plus en plus prisé du fait de son accessibilité et de sa rapidité, le prêt entre particuliers est l’option à privilégier pour les personnes n’ayant pas la possibilité de demander un prêt bancaire ou qui a un besoin d’argent rapide.

Des obligations à respecter entre le prêteur et l’emprunteur

Toutefois, même s’il est particulièrement accessible et rapide, le prêt entre particuliers est régi par quelques règles. Aucun contrant n’est exigé en dessous de 1 500 €. Cela ne veut pas dire qu’il n’est pas autorisé de le faire pour un emprunt inférieur à cette somme. On peut toujours procéder à l’établissement d’un contrat, ou du moins d’une reconnaissance de dette.

Le prêteur doit mettre l’argent à la disposition de l’emprunteur et ce dernier se doit de rembourser la somme demandée à l’échéance convenue.

Une demande de crédit entre particuliers se fait la plupart du temps en ligne où l’emprunteur va passer par des plateformes intermédiaires. À défaut d’un remboursement dans les règles, une procédure amiable peut être engagée, poursuivie par une procédure judiciaire dans le cas où aucune solution n’a été établie.